Synopsis

La terre et le lait, portraits d’irréductibles est une collection composée de quatre portraits, à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont choisi une vie inscrite dans les rythmes naturels. Ils se sont engagés volontairement dans un parcours souvent solitaire, où les contraintes et les difficultés sont nombreuses. Chacun de ces portraits montre l’usage que ces personnes ont fait de leur liberté ainsi que leurs combats quotidiens. Ils dessinent également un équilibre unique entre un territoire et les personnes qui l’habitent. Équilibre qui interroge plus globalement les choix d’évolution de l’agriculture et des modes de consommation.

Miren
Miren est une bergère basque. Elle élève seule 2 enfants et un troupeau de 170 brebis. Ce portrait de femme enracinée et libre suit les saisons depuis l’enfermement et le travail l’hiver vers la beauté et la légèreté l’été. Il montre malgré les doutes et les difficultés, la réussite d’une agriculture encore inscrite dans le respect des cycles et du vivant. C’est ainsi que son fromage unique voit le jour.

Etivaz
Dans les Alpes suisses, Henri-Daniel et Aimée, producteurs d’Etivaz perpétuent un savoir faire et une tradition de fabrication de fromage de vache remontant au 17ème siècle. Leur vie est dévouée au travail et à leur famille qui gravite cinq mois par an autour du chalet posé à 1700m d’altitude.

Anawim
Ce film nous emmène auprès de deux religieuses qui font du fromage de chèvre en Aveyron. Elles nous font prendre part à leurs journées mouvementées au cours desquelles la spiritualité et la recherche de beauté inspirent leur travail.

Belloc
Fred et Emilie, la petite quarantaine, sont installés depuis 5 ans en Ariège. Avant ils étaient… monitrice d’équitation et élagueur-grimpeur. Ils vivent modestement dans un joyeux bordel dans leur mobil home face aux Pyrénées. Emilie a commencé avec quelques chèvres et en faisant du fromage, Fred s’est engagé dans l’élevage de moutons et maintenant ils tentent en parallèle l’élevage de vaches, un vieux rêve d’Emilie.