Gessica Généus débute sa carrière de comédienne à 17 ans avec le long-métrage Barikad, de Richard Sénécal. Elle a ensuite collaboré avec de nombreux réalisateurs haïtiens et internationaux. Elle a joué dans le téléfilm consacré à Toussaint Louverture réalisé par Philippe Niang et produit par France 2.

En 2010, après le séisme, Gessica cherche à s’impliquer dans la reconstruction de son pays, et travaille pour les Nations Unies. Avec 70 jeunes travailleurs sociaux, elle accompagne Miyamoto, une entreprise japonaise spécialisée dans les constructions anti-séismiques, ainsi que les ingénieurs du ministère des Travaux publics dans l’évaluation des bâtiments dans les endroits les plus défavorisés de Port-au-Prince, afin d’identifier de potentiels bénéficiaires du programme de logement d’urgence lancé par l’une des agences des Nations unies, l’UNOPS.

En 2011, Gessica décroche une bourse d’études à l’Acting International de Paris. De retour en Haïti, elle crée sa société de production, Ayizian Productions, afin de développer ses propres réalisations.

Entre 2014 et 2016 elle réalise Vizaj Nou, une série de films-documentaires d’une quinzaine de minutes qui dressent le portrait grandes figures de la société haïtienne contemporaine (Anthony Pascal dit Konpè Filo, de Viviane Gauthier, d’Odette Roy Fombrun et de Frankétienne), en collaboration avec la Télévision Caraïbes.

En 2017, elle réalise Douvan jou ka leve (Le jour se lèvera), coproduit avec France Télévisions. Ce film remporte sept prix et continue de faire l’objet de nombreuses projections dans le monde entier.

Elle prépare actuellement son premier long-métrage de fiction pour le cinéma avec le film Freda.